Pôle Pédiatrique : Brézin 3 / Brézin 4

Pavillon Brézin 3

Ergothérapeutes : Valérie Barray, Noémie Julien-Lafferriere, Anne-Laurence Morel, Laetitia Alminin, Anne-Claire Lasserre

L’activité sur le service de médecine physique et de réadaptation de l’enfant du Pr. ESTOURNET réparti en deux unités fonctionnelles :
– L’unité fonctionnelle des troubles du langage et des apprentissages
– L’unité fonctionnelle de médecine physique et de réadaptation

Spécificités du service :

– Prise en charge d’enfants dyspraxiques, dyscalculiques, etc.
– Prise en charge motrice et/ou des troubles associés séquellaires à une paralyse cérébrale où à des lésions neurologiques acquises
– Evaluations hebdomadaires dans le cadre des troubles des apprentissages

 

Pavillon Brézin 4

Ergothérapeutes : Sandra Bouche, Sandrine Pruvost, Valérie Roussel, Sarah Bouhier, Anne-Claire Lasserre

L’activité en ergothérapie s’effectue au sein du service de pédiatrie, réanimation infantile et rééducation neuro-respiratoire du Pr Estournet.
L’équipe travaille sur 3 secteurs : le service d’hospitalisations (réanimation, post-réanimation, neuropédiatrie), l’hôpital de jour et la consultation multidisciplinaire.
Les pathologies rencontrées sont principalement d’origine neurologique centrale (traumatismes crâniens, tétraplégie, hémiplégie, tumeurs cérébrales, etc…), des maladies neuromusculaires, des retards psychomoteurs et plus rarement des troubles d’apprentissage scolaire.
La majorité des enfants, dont nous nous occupons, présentent un handicap important et se déplacent en fauteuil roulant électrique avec pour la plupart une assistance respiratoire.

Suite à la demande du médecin, nous pratiquons des bilans moteurs, sensitifs, cognitifs et une évaluation des activités de la vie quotidienne (repas, toilette, habillage/déshabillage, indépendance sphinctérienne, loisirs, école, déplacement…) en tenant compte de l’âge de l’enfant

Voici quelques principes du suivi thérapeutique des enfants de notre service :
– permettre une bonne installation au lit (prévention des escarres, sonnettes d’appel adaptées..)
– réaliser des attelles afin de conserver un potentiel fonctionnel ou d’agir sur une prévention orthopédique (ex : attelles de mains, de coudes…), des adaptations (gantelets, bracelet métacarpien, aide écriture, couverts adaptés…)
– développement et/ou amélioration de la motricité globale et fine, de la coordination motrice, de la réception et de l’intégration des informations sensorielles et les fonctions cognitives
– conseiller et proposer un choix de moyens auxiliaires (ex : fauteuil roulant manuel et électrique, aménagement du domicile, interfaces adaptées pour l’outil informatique..)
– vérifier l’installation au fauteuil roulant, choisir la commande de fauteuil électrique adaptée aux capacités motrices de l’enfant donc essayer de favoriser la meilleure indépendance possible dans le déplacement
– intervenir sur l’installation de l’enfant à l’école, lors des loisirs (jeux, activités manuelles, ordinateur…)
– permettre l’indépendance dans les activités de la vie quotidienne